Serge Gabriel, architecte et concepteur du Seatex Scull

Serge Gabriel, 63 ans, est fils d'un constructeur de bateau à Brest. Il godillait à Lampaul Plouarzel sur son canot de 2m60 dès l'âge de 6 ans. Il dessine ses premiers voiliers pour le chantier familial à l'âge de 14 ans et n'a depuis jamais cessé de concevoir et penser des voiliers et bateaux de tout types. 

La suite de sa carrière comme patron d'un bureau d'étude  d'un équipementier de composite aéronautique, puis comme directeur de fonderie aéronautique, lui ont permis de maximiser ses connaissances des matériaux composites.

C'est en 2004 qu'il créé la marque SEATEX, spécialisée dans la conception, la réalisation et la vente d'accastillage pour voiliers. C'est dans le cadre de cette marque que le Seatex Scull a été conçu. Spécifiquement dessiné pour la godille hauturière, ses caractéristiques de stabilité de forme et d'aptitude au surf sur la houle, ne pénalise en rien ses performances à la godille, grâce à sa très faible surface mouillée.

 

Yann Quenet, architecte et co constructeur

Marin averti et constructeur naval, Yann Quenet est aussi un aventurier solitaire. briochin et fier de l'être il va entreprendre un tour du monde à bord d'un petit bateau de 4 mètres, son "baluchon" qu'il a conçu et construit lui même. jamais avare de rencontres et de so temps, il a été d'une aide précieuse à de nombreux navigateurs dont Yvan Bougnon lors du chantier de sa "louloute" avant le passage du nord-ouest. C'est d'ailleurs sur ce chantier que Yann a rencontré Hervé et de retour du Canada où il restaurait un bateau, il a rejoint le chantier godillesque de Pleumeur Bodou. La quille, la fonte, le strates intérieures....c'est lui !

Jérôme Delaunay, le calculateur

Informaticien et concepteur de bateau, Jérôme a réalisé toutes les études de stabilité du bateau , les calculs, les courbes....Découvrez aussi tous ses plans sur www.nautline.com

 

Gildas Roudaut et Sylvain Guérin, la météo c'est leur boulot

 

On ne présente plus Gildas Roudaut auteur de l'art de la godille et à l'initiative de ce magazine. Mais ce sont ses compétences professionnelles d'ingénieur océanographe qui l'ont amené à proposer à Hervé le routage de sa traversée. Une tâche essentielle notamment en ce qui concernent la bonne gestion des courants et qu'il mènera de front avec Sylvain Guérin qui maitrise aussi parfaitement ces données et a énormément navigué avec sa femme Armelle et leurs deux filles 

 

Eric Paul Toullec, "mister" composite

 

Grand spécialiste des composites, Eric Paul Toullec est entre autres, designer de motos pour Yamaha . Il a également travaillé sur des bateaux de course. De son enfance à Carantec il avait gardé la nostalgie de la godille et sa rencontre avec Hervé a été l'occasion pour lui de mettre toutes ses compétences dans la construction de prototypes adaptés à la godille en haute mer. Maîtrisant parfaitement les données techniques de la fibre de verre et du carbone , il a intégré ces matériaux dans la fabrication d'avirons. La "swing" et la "batchata" et l'alizéont ainsi vu le jour et vont plonger dans le grand bain de l'Atlantique

 

Bernard Haillouy, le créateur

Vice-président du Yacht Club de Trebeurden , Bernard Haillouy, a été le premier à adhérer au projet . Son parcours professionnel de directeur de la création d'un agence de pub, lui conférent des compétences remarquables et il a créé tous les outils de communication de l'aventure (affiches, plaquettes, communiqués, dossier de presse) mais cela ne lui a pas suffi et il sévit dans ce magazine aujourd'hui !

 

Jean-Yves Le Fourn, le papa poule

 

Peintre brestois, Jean-Yves Le Fourn a un univers aussi coloré et pétillant que lui. Ses godilleurs bleus ont habillé de belle manière les tee-shirts créés pour l'aventure et il a aussi conçu spécialement le beau visuel du "godilleur au soleil". mais la passion de jean Yves ce sont les poules. Alors à Brest où il habite, à Portsall où il a un atelier, partout où il passe et même sur le bateau d'Hervé, ses poules font des petits !

 

Et aussi Gilles Cousin, le réalisateur, François Breton l'inventeur de la godille à raquette, Marcel Goasien, l'inspirateur, Eric Arzel , le compétiteur, Laurent Konicki, l'entrepreneur martiniquais, Alain Renom, le fabricant d'éléphant, Karel Janik, le forgeron, tous les godilleurs , tous ceux qui sont intervenus à un moment ou un autre , qui ont donné de leurs temps, de leurs compétences. Et puis bien sûr tous ceux qui ont contribué financièrement, partenaires ou individuels.

C'est grâce à la somme de toutes ces compétences , que des Canaries à La Martinique, la godille voguera !