Une aventure humaine

Naviguant dans le sillage laissé sur l’eau par Gérard d’Aboville et les grands aventuriers, Hervé Le Merrer réalisera la première traversée de l'Atlantique à la godille en solitaire et sans assistance.

Départ entre le 15 et le 20 décembre du Port de La Restinga sur l'île d'Hierro aux Canaries

Aprrivée prévue environ 60 jours plus tard à Ste Anne en Martinique


 Rallier Les Canaries à La Martinique, c'est parcourir 2700 milles à raison de 50 milles par jour, un défi difficile mais réalisable en profitant des courants et des alizées propices en fin d'année. Hervé Le Merrer godillera à chaque fois que les conditions le permettront par séquences d'un quart d'heure et sur une durée moyenne de 8 heures par 24 heures. Si la durée de cette traversée ne peut être déterminé à l'avance, elle est évaluée à 50 jours environ.

En permanence attaché pour des raisons de sécurité, il godillera debout ou semi-assis. Il embarquera 50 litres d'eau de réserve et deux désalinisateurs qui lui permettront d'assurer sa consommation quotidienne. Sa nourriture se composera d'aliments lyophilisés et des poissons qu'il pêchera. Il bénéficiera de moyens de communications grâce à un téléphone satellite et sa position et son évolution seront en permanence données par sa balise .

Un champ d'expérimentation pour de nouveaux horizons

Au delà du défi humain et maritime, cette traversée va mettre de la modernité dans une pratique ancestrale et ouvrira de nouvelles perspectives pour la godille.